pluralité

pluralité

pluralité [ plyralite ] n. f.
• 1328 « pluriel »; lat. pluralitas, de pluralis
1Didact. Le fait d'exister en grand nombre, de n'être pas unique. multiplicité; diversité. « la pluralité des philosophies qui coexistent » (Valéry). « Entretiens sur la pluralité des mondes », de Fontenelle. La pluralité est marquée dans la langue par le pluriel.
2(1559) Vx Le plus grand nombre. majorité. « Tout s'y décide à la pluralité des voix » (Restif).
⊗ CONTR. Singularité, unicité, unité. Minorité.

pluralité nom féminin (bas latin pluralitas, -atis) Fait d'être plusieurs : La pluralité des partis. (La pluralité peut s'exprimer par le pluriel [les enfants], le générique [l'homme est mortel], les collectifs, etc.) ● pluralité (citations) nom féminin (bas latin pluralitas, -atis) René Descartes La Haye, aujourd'hui Descartes, Indre-et-Loire, 1596-Stockholm 1650 La pluralité des voix n'est pas une preuve qui vaille rien, pour les vérités un peu malaisées à découvrir. Discours de la méthode

pluralité
n. f. Fait d'exister à plusieurs, de n'être pas unique. La pluralité des tendances politiques.

⇒PLURALITÉ, subst. fém.
A. —1. Fait d'être plusieurs, d'exister en grand nombre et, p.ext., caractère de ce qui est multiple. Synon. multiplicité. Pluralité du moi. L'un, membre distingué de la compagnie de Jésus, admet la pluralité des mondes habités (A. FRANCE, Orme, 1897, p.75):
1. ... le culte de la sincérité entraîne notre être vers une sorte de pluralité fallacieuse, car dès que nous nous abandonnons aux instincts, c'est pour apprendre que l'âme qui ne se veut soumettre à aucune règle est forcément inconséquente et divisée.
GIDE, Robert, 1930, p.1333.
Pluralité des bénéfices. Possession de plusieurs bénéfices ecclésiastiques par une même personne. La pluralité des bénéfices, contre laquelle toutes les lois de l'Église sont si fort prononcées, qu'il eût suffi de leur exécution pour faire cesser ce juste motif d'indignation publique (BONALD, Législ. primit., t.1, 1802, p.221).
2. Grand nombre, multitude. Il y a en nous une inconstance de volonté, une pluralité de désirs qui font de tout acte un déchirement intérieur (BLONDEL, Action, 1893, p.162). Dans la mesure où une couche d'être commun se forme entre une pluralité de personnes dans le travail, un nous-sujet naît qui permet la révélation singulière des autres concrets (J. VUILLEMIN, Être et trav., 1949, p.45).
La pluralité de (+ subst. plur.). Le plus grand nombre, la plupart de. Synon. usuel la majorité de. La pluralité des êtres vivants sont soumis à la nécessité inflexible de la mort (...). La biologie toutefois, connaît des organismes immortels (J. ROSTAND, La Vie et ses probl., 1939, p.109). Dans la pluralité des cas, les oligopoles débitent des produits différenciés et usent de publicité (PERROUX, Écon. XXes., 1964, p.453).
B.GRAMM. Nombre pluriel. Donner à un mot le signe de la pluralité. La pluralité est exprimée en français par le pluriel (les tables), par l'affixe des collectifs (une hêtraie), par le générique (l'homme est mortel) (Ling. 1972).
C.Vx. Pluralité des suffrages, des voix. Dans un vote, groupement de voix qui l'emporte par le nombre. Synon. majorité. Pluralité absolue, relative; avoir la pluralité. La résolution est prise à la pluralité des voix (DU CAMP, Mém. suic., 1853, p.234):
2. Enfin cette fière intelligence d'Arnaud s'incline autant qu'elle le peut et en pure perte (...). C'était une condamnation, une flétrissure qu'on voulait. Il fut condamné le 14 janvier, sur la question de fait, à la pluralité de cent vingt-quatre contre soixante et onze; quinze voix restèrent neutres.
SAINTE-BEUVE, Port-Royal, t.2, 1842, p.535.
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. Fin XIIIes. ou début du XIVes. «grand nombre» (Gloss. rom., ms. Bibl. royale 9543 ds T.-L.); 2. 1559 «majorité, plus grand nombre» pluralité des voix (AMYOT, Cic., 24 ds LITTRÉ); 3. 1672 «le plus grand nombre, la plupart des gens» (PASCAL, Pensées, VI, 14, ibid.). Empr. au lat. pluralitas «la pluralité; le pluriel». Fréq. abs. littér.:243. Fréq. rel. littér.:XIXes.: a) 403, b) 150; XXes.: a) 155, b) 514.

pluralité [plyʀalite] n. f.
ÉTYM. 1328, « pluriel »; lat. pluralitas, de pluralis.
1 Didact. Fait d'exister en grand nombre. Multiplicité (cit. 4); diversité.État de ce qui n'est pas unique. || La pluralité des philosophies qui coexistent dans la même tête (→ Civilisation, cit. 14). || « La pluralité des femmes » : la polygamie (Bossuet, 4e avert., 2).Entretiens sur la pluralité des mondes, œuvre de Fontenelle, où il soutient l'hypothèse de la pluralité des mondes habités.Pluralité des bénéfices ecclésiastiques.
0.1 Les pluralités de sens (le littéral, le propre et le figuré, l'analogique, le symbolique, l'occulte, le métaphysique, le mythique ou mystique […]) se perçoivent sans arrêt.
Henri Lefebvre, la Vie quotidienne dans le monde moderne, p. 13-14.
Gramm. || La pluralité est marquée par le pluriel. || Unité et pluralité.
2 (1559). Vx. Le plus grand nombre. Majorité.
1 La pluralité est la meilleure voie, parce qu'elle est visible, et qu'elle a la force pour se faire obéir; cependant, c'est l'avis des moins habiles.
Pascal, Pensées, XIV, 878.
La pluralité des voix, des suffrages (→ Avis, cit. 26; patricien, cit. 2).REM. Dans ce sens, majorité et pluralité étaient en concurrence, mais majorité l'a emporté sous la Révolution de 1789 (cf. Brunot, Hist. de la langue franç., t. IX, pp. 780-781).
2 (…) la pluralité des voix n'est pas une preuve qui vaille rien pour les vérités un peu malaisées à découvrir, à cause qu'il est bien plus vraisemblable qu'un homme seul les ait rencontrées que tout un peuple (…)
Descartes, Discours de la méthode, II.
3 Tout (se) décide à la pluralité des voix, dans les Assemblées qui se tiennent sur la place publique, les dimanches et fêtes, au sortir de la messe, et qui sont indiquées par le son de la grosse cloche.
Restif de La Bretonne, la Vie de mon père, p. 215.
CONTR. Singularité, unicité, unité. — Minorité.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Поможем сделать НИР

Regardez d'autres dictionnaires:

  • pluralité — Pluralité. s. f. comparatif. Plus grande quantité, plus grand nombre. La pluralité des suffrages, decider quelque chose à la pluralité des voix. la pluralité des avis, des opinions fut pour luy. En ce sens il n a guere d usage, qu estant joint… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • pluralité — (plu ra li té) s. f. 1°   Le plus grand nombre. La pluralité des hommes. •   L extrême esprit est accusé de folie, comme l extrême défaut ; rien que la médiocrité n est bon ; c est la pluralité qui a établi cela, et qui mord quiconque s en… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PLURALITÉ — s. f. comparatif Plus grande quantité, plus grand nombre. La pluralité des suffrages. Décider quelque chose à la pluralité des voix. La pluralité des avis, des opinions fut pour lui.   Il signifie absolument, Le plus grand nombre de voix, de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • PLURALITÉ — n. f. Grand nombre, multiplicité. Le système de la pluralité des mondes. Pluralité des bénéfices, Possession de plusieurs bénéfices par une même personne. La pluralité des bénéfices à charge d’âmes est condamnée par les canons. PLURALITÉ signifie …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Pluralité des formes II — Pluralité des formes     Même opposition sur les autres thèmes qu’avait introduits la philosophie albertino thomiste : distinction de l’essence et de l’existence, unité de la forme, rapports de la volonté et de l’entendement, possibilité des… …   Philosophie du Moyen Age

  • Pluralité des formes I — Pluralité des formes     Saint Thomas apporte le même esprit dans la question de la pluralité des formes. Cette question concerne d’abord le problème de l’âme : partant de la hiérarchie des fonctions qu’Aristote admet dans l’homme, fonctions… …   Philosophie du Moyen Age

  • Entretiens sur la pluralité des mondes — Première page de l édition de 1724 Entretiens sur la pluralité des mondes[1] (1686) est une œuvre de vulgarisation scientifique écrite par Bernard Le Bouyer de Fontenelle (1657 1757) …   Wikipédia en Français

  • nombre — [ nɔ̃br ] n. m. • déb. XIIe; lat. numerus I ♦ 1 ♦ Concept de base des mathématiques, une des notions fondamentales de l entendement que l on peut rapporter à d autres idées (de pluralité, d ensemble, de correspondance), mais non définir.… …   Encyclopédie Universelle

  • pluriel — pluriel, ielle [ plyrjɛl ] n. m. et adj. • 1440; de l a. fr. plurier, de plurel (1190); lat. pluralis 1 ♦ Le pluriel : catégorie grammaticale (⇒ nombre ) comprenant les mots (noms, pronoms) qui désignent une collection d objets, lorsqu ils… …   Encyclopédie Universelle

  • Paradoxes de Zénon — Les paradoxes de Zénon forment un ensemble de paradoxes imaginés par Zénon d Élée pour soutenir la doctrine de Parménide, selon laquelle toute évidence des sens est fallacieuse, et le mouvement est impossible. Plusieurs des huit paradoxes de… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”